Blog sur la schizophrénie

Tout savoir sur la schizophrénie et le trouble bipolaire

Archive for the ‘France’ Category

Rediffusion du documentaire « Un monde sans fous ? » le samedi 27 août 2011 à 12h25 sur France 5

Posted by schizophrenies sur 2011/08/24

France 5 rediffuse le documentaire « Un monde sans fous ? » le samedi 27 août 2011 à 12h25.

Pour ceux qui ne veulent pas attendre le 27 août ou qui l’auront raté, le documentaire est visionnable gratuitement dans sa version longue sur la page du site de Mediapart sur le documentaire « un monde sans fous ? ».

Page du documentaire sur le site de France 5.

Lien vers communiqué de presse en pdf par l’éditeur/diffuseur du film.

Premier article de mediapart sur ce documentaire.

Le documentaire est ou a été dans les cinémas Utopia et vous pouvez acheter sur une clé USB le film dans DRM pour 5 € (infos pratiques et renseignements). C’est intéressant si vous voulez une sauvegarde ou n’avez pas l’ADSL.

Article publié sur schizophrenies.wordpress.com lors de la première diffusion du documentaire.

Posted in documentaire, Etats-Unis, France, Internet, Mediapart, schizophrénie, schizophrénie dysthymique, vidéo | 1 Comment »

débat à la radio sur la nouvelle loi sur la psychiatrie

Posted by schizophrenies sur 2011/05/11

avec la secrétaire d’Etat à la santé Nora Berra

Lien vers la page de l’émission pour la réécouter :
http://www.franceculture.com/emission-du-grain-a-moudre-psychiatrie-le-grand-retour-en-arriere-2011-05-09.html

Le lien pour télécharger le mp3 (clic droit -> « enregistrer sous ») :
http://rf.proxycast.org/m/media/296096201420/c=culture/p=DU+GRAIN+A+MOUDRE_10175/l3=20110509/l4=/http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10175-09.05.2011-ITEMA_20284294-0.mp3

Posted in droit, FNaPsy, France, Hervé Bokobza, radio, soin, UNAFAM | Leave a Comment »

Vidéo du film documentaire sur l’hôpital psychiatrique Sainte Anne à Paris

Posted by schizophrenies sur 2010/12/28

0/10 : introduction

1/10

2/10

3/10

4/10

5/10

6/10

7/10

8/10

9/10

10/10

Playlist sur Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/playlist/x1hv7x_schizophrenie_hopital-psychiatrique-ste-anne#videoId=xdi6y2

Nous avions déjà évoqué ce documentaire au moment de sa diffusion sur Arte dans cetarticle et critique sur le film documentaire d’Ilan Klipper.

Posted in Paris, Ste-Anne | 1 Comment »

Histoire de l’hôpital psychiatrique à la campagne d’Ainay-le-Château, le ‘village des fous’

Posted by schizophrenies sur 2010/12/08

L’émission de radio de France Culture du mardi 07 décembre 2010 La nouvelle Fabrique de l’Histoire était consacrée au village des fous, Ainay-le-Château dans l’Allier.

Les schizophrènes stabilisés par les médicaments et débiles mentaux étaient placés dans des familles d’accueil, les « placements ».

L’émission d’histoire fait témoigner des infirmiers et infirmières à propos des comportements dans le villages à l’égard des malades (par exemple le fait qu’il existait 3 bars dans le village dont un pour les malades qui ne servait qu’une boisson alcoolisée par malade) et aussi des familles d’accueil.

L’émission est réécoutable pendant un mois en mp3 à l’adresse suivante :
sites/default/files/sons/2010/12/s49/La_Fabrique_de_L_Histoire–07_12_2010–NET_2ae0cfe6-ef62-46a4-b4a9-af74875518f0_FC.mp3

Un reportage de l’émission de TF1 «7 à 8» avait déjà été consacré à ce « village des fous » et ce blog avait à l’époque publié un article critiquant le reportage.

Lien vers l’article de l’encyclopédie en ligne Wikipedia sur Ainay-le-Château.

Posted in Ainay-le-Château, Allier, Auvergne, CMP, placement à la campagne | Leave a Comment »

émission de France 5 sur la schizophrénie avec Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse

Posted by schizophrenies sur 2010/11/17

J’avais prévenu hier dans un billet mes lecteurs que France 5 consacrait une émission à la schizophrénie en première partie de soirée le 16 novembre 2010.

L’émission est visionnable sur le site web de France 5 :
émission au format Windows Media visionnable avec le plug-in Windows Media Player en plein écran
émission au format SilverLight de la taille d’une petite vignette.

Voici les notes prises à partir de 21h20 (l’émission commençait à 20h35) :

30 % des SDF souffrent de graves troubles psychiatriques.

« syndrome de Diogène »

La schizophrénie est la maladie mentale la plus handicapante chez les jeunes.

Les schizophrènes sont rarement mariés.

50 % des schizophrènes travaillent [ce nombre de schizophrènes qui travaillent parait élevé].

Dr Yann Hodé, psychiatre au centre hospitalier de Rouffach
Programme profamille : 15 parents suivent une formation.

Alors que l’espérance de vie augmente, les malades mentaux ont une espérance de vie qui diminue [/source].

Exemple d’un couple de schizophrènes autonomes grâce à l’AAH dans l’est de la France (Nancy ?).

Aidés par l’association Espoir 54.

Les médias montrent des malades non-stabilisés.

Couple qui veut un enfant [risque de 50 % de passer la maladie à son enfant quand 2 parents sont schizophrènes non évoqué].

Psychiatre à l’hôpital Ste Marguerite de Marseille

Formateur à Rouffach (Haut-Rhin – Alsace) qui joue les malades.

La schizophrénie est due à une maturation du cerveau qui se passe mal.
« malformations » pendant l’embryogènese
Certaines connexions du cerveau sont supprimées au passage à l’âge adulte.

50 % des adolescents fument du cannabis mais seuls 1 % des jeunes deviendra schizophrène.

Pour les malades mentaux le problème est plus l’alcool et le tabac.

10 % des enfants d’un couple dont un des deux parents est schizophrène deviennent schizophrènes.

Signes dans l’enfance ?
Signes qui alertent à 5 ans ? [affirmation dont la crédibilité peut être remise en cause]

Exemple d’un enfant très généreux devenu schizophrène. Il avait des hallucinations. Retrait de la vie familiale. Symptômes progressifs.

Les enfants bizarres deviendront schizophrènes [?].

Ce fils est en prison. Pas suivi par un psychiatre en prison. Il veut être euthanasié (lettre lue par sa mère).

S’il y a un traitement il peut y avoir une vie normale.

La schizophrénie

Affaire récente des figurines « skyzos » vendues par Panini :
« Qui se permettrait de créer des jouets ‘triso’, ‘cancero’ ou ‘handicapo' » ?

5 fois plus de malades schizophrènes que de malades de la maladie de Parkinson.

La dangerosité

3000 suicides réussis de schizophrènes par an.

50 % des schizophrènes feront une tentative de suicide dans leur vie.

Schizophrène noire qui a sauté du 3e étage d’un vieux batiment. Elle est maintenant en fauteuil roulant.

20 adultes schizophrènes qui ont fait une tentative de suicide soignés dans ce centre.

Intervention de Philippe Lesieur

Dr Yann Hodé, psychiatre au centre hospitalier de Rouffach, sur le plateau de France 5.

L’Unafam a 15 000 adhérents (à comparer au chiffre de 600 000 schizophrènes en France).

Pr Christophe Lançon, psychiatre l’hôpital Ste Marguerite de Marseille sur le plateau de France 5

Conseil : faire confiance au médecin de famille.

Beaucoup de patients ont un bon pronostic.

La schizophrénie est-elle un trouble ontologique [c’est à dire que les schizophrènes seraient par essence différents des « normaux »] ? Non.

Contraindre l’hospitalisation : Hospitalisation à la demande d’un tiers (HDT).

Déni causé par un dysfonctionnement cérébral.

60 % des schizophrènes ne réalisent pas qu’ils sont malades, même stabilisés.

Difficulté à planifier les actions dans la schizophrénie.

Les médecins ou psychiatres ne veulent pas trahir la confiance de leur patient (peur de perdre un client ?) et demandent aux familles de signer une HDT (mais les familles trahissent ainsi le lien de confiance avec leur proche s’ils la signent). Les médecins de famille devraient signer une HDT pour un malade de leur clientèle.

Jean-Antoine hospitalisé depuis 1 mois.
Il va mieux, il a droit à une permission de sortie.

Ses médicaments sont préparés et donnés par les infirmiers.

Quand la famille est là, cela se passe mieux.
Le personnel des hôpitaux psychiatriques et des centres médico-psychologiques (CMP) doit faire une alliance avec la famille.

2 fois moins de réhospitalisations dans les familles qui ont eu une psycho-éducation.

Témoignage d’une mère membre de Schizo-espoir
(c’est la mère du jeune schizophrène qui avait été suivi par Olivier Delacroix dans le documentaire « Schizophrènes, entre l’ombre et la lumière » visionnable en ligne).

Pendant des années on a fait porter la responsabilité de la schizophrénie et de l’autisme aux mères.

Programme profamille

Faire le deuil de l’enfant.

6 semaines de rémission, 3 mois d’hospitalisation après.

Rechutes plus progressives avec les injections retard ?

Nouvelle loi prévoyant une obligation juridique de soins même en ambulatoire pour certains malades.
Les malades alcoolo-dépendants sont aussi dangereux pour autrui quand ils prennent le volant mais il n’y a pas d’obligation de soin pour eux !

« Votre fils est majeur, c’est à lui de venir me voir ».

Formation à l’hôpital psychiatrique de Rouffach (Haut-Rhin – Alsace).

Programme profamille

Devenir un allié du malade (en crise) pour qu’il nous fasse confiance.

Mère d’un fils schizophrène de 26 ans.

Conseils pratiques quand on parle à un malade en crise :
– faire des phrases courtes de 7 mots maximum.
– valoriser le malade

Ce fils travaille, il est en CDI, il a un appartement.

Les mères assument plus que les pères.

2 à 3 femmes pour 1 homme dans la formation profamille.

2 fois moins de rechutes après la formation

– Coût global de la formation : 24 000 euros
– économies réalisées par l’assurance-maladie en soin évités pour les malades et leur familles : 70 000 euros (journées d’hospitalisation évitées se comptent en dizaines)

Causes de surmortalité des schizophrènes :
1ère cause : alcool, tabac ;
2e cause : suicides ;
3e cause : accidents.

25 % des malades guérissent spontanément au bout de 20 à 30 ans de maladie (soit vers 40 à 50 ans ; c’est le cas de John Nash qui ne prend plus de médicaments).

Parents, enfants, conjoint, cousins acceptés à la formation profamille de Rouffach.

La souffrance induite des familles de malades coûte 500 millions d’euros aux caisses d’assurance-maladie (par an ?).

Révolution de la psychiatrie dans les années 1970.
Sectorisation et création des CMP.

« Le fou est coupable d’être ce qu’il n’est pas. » Michel Foucault [C’est à dire que le fou n’est pas responsable de sa folie et que le « fou » ce n’est pas sa « vraie personnalité » ? (attention, ça n’est pas expliqué par une prétendue « double personnalité » dans la schizophrénie) ?]

Rapport public qui dénonce l’abandon des malades et des soignants [manque de moyens ?].

Posted in Alsace, cannabis, Colmar, Daniel Zagury, documentaire, Espoir 54, France 5, Haut-Rhin, Marseille, psychiatrie, Schizo-espoir, schizophrénie, Ste Marguerite, UNAFAM | 7 Comments »

Emission de TF1 « fous dangereux, paranoïaques : voyage au coeur de la folie meurtrière »

Posted by schizophrenies sur 2010/11/17

TF1 consacrait son émission « Enquêtes et révélations » aux urgences psychiatriques et aux Unités pour Malades Difficiles (UMD) hier 17 novembre 2010 à 23h25. Une émission racoleuse, réductrice et sensationnaliste qui faisait l’amalgame entre la schizophrénie (qui peut être soignée et stabilisée) et les malades dangereux qui sont minoritaires et très rares.

Teaser de l’émission : « Fous dangereux, schizophrènes paranoïaques : voyage au coeur de la folie meurtrière »

L’émission est visionnable (pendant quelques jours encore) sur la page de l’émission Enquêtes et révélations sur le site web de TF1.

Voici les notes prises pendant l’émission :

« j’ai tué plusieurs membres de ma famille avec fantasmes cannibales et nécrophiles. »

« Ma mère était à terre, il y avait plein de sang. »

Ils sont 450 à être enfermés dans des UMD.

UMD de Villejuif, la plus grande UMD de France

Urgences psychiatriques de l’hôpital du Vinatier à Lyon

« Derrière la maladie de ce patient se cache une souffrance énorme. »

Psychiatre Nathalie Giloux

Monsieur qui va mal depuis 3~4 jours, très anxieux, il se sent dangereux.

« 3 millions de personnes qui souffrent de problèmes psychiques en France ».

Hospitalisation sous contrainte

La femme du malade signe une Hospitalisation à la demande d’un tiers (HDT).

Benjamin, 22 ans, a voulu se suicider en avalant une boîte de cachets.
Attaché à un brancard.

« Grosse dépression sans avoir eu de soucis auparavant »
« Mal être qui s’accumule »

Lendemain 10h, le psychiatre Giloux reçoit Benjamin en consultation.
Il avait pris anti-dépresseurs et anxiolytiques.

Une conduite suicidaire est considérée comme grave.

« Monsieur, vous allez partir au Vinatier. »

« Le Vinatier, ça voulait dire que j’étais fou. »

Autre patient escorté par 2 policiers

Jeune homme amené à la demande de son frère

Service d’urgence (gros bras) de l’hôpital appelé par un bipeur.

« à la limite de passer à l’acte en frappant »

Moyenne de séjour aux urgences de l’hôpital du Vinatier très variable : au minimum il faudrait que ça soit 6 heures.

Encombrement en aval des urgences.

20 patients pour un service de 7 lits dont 2 réservés aux adolescents.

Benjamin partira dès le lendemain rejoindre une clinique adaptée.

Autre patient (Ahmed) au délire mégalomaniaque

Il restera hospitalisé sous contrainte tant qu’il sera dans le déni.

« Quitter les lieux ? » Non.

UMD

Les patients les plus dangereux de France.

« Je voulais organiser un festin cannibalique avec les corps de ma famille. »

Il a assassiné en 2007 sa mère et son frère de 14 ans.

« Infidélité de ma petite amie : elle a eu un rapport sexuel avec quelqu’un d’autre ».

UMD pour les malades ingérables.

Resteront-ils dangereux ?
Pourront-ils se réintégrer à la société ?

« J’ai vu 3 experts »
« Ils m’ont diagnostiqué schizophrène »
« Schizophrène = fanatique qui veut purifier le monde » (sic) [parole du psychopathe]

« J’ai eu le non-lieu psychiatrique »

« Moins de 1% des criminels sont jugés irresponsables ».

Vous pensez que vous étiez irresponsable ?

« J’avais décidé de ce que j’ai fait, j’avais conscience ».

Patient qui reste un malade.

« Je ne vois pas un dangereux meutrier »
« On est pas dans le punitif, on est dans le soin »

« S’il est là c’est que c’est un cas difficile (c’est le nom des UMD). »

« rétablir la part d’humanité qui est en lui. »

« Je vais écrire une chanson sur le viol. »

Le parcours psychiatrique de ce jeune patient sera long.

Ici à Villejuif ont défilé les tueurs en série et les cannibales :
Issei Sagawa le cannibale
Maxime Brunerie qui a tenté d’assassiner Jacques Chirac pendant un défilé du 14 juillet
[NDLR : ces deux criminels célèbres ne sont pas schizophrènes. Pourquoi TF1 fait l’amalgame alors ?]

600 000 schizophrènes en France, sur ces 600 000, 3000 sont dangereux [/source].

Malades qui se prennent pour des prophètes ou pour Dieu.

Le délire mystique est une part culturelle de la maladie qui fait partie de la pathologie.
Permet de diagnostiquer la maladie.

Médicaments 4 fois par jour en UMD.

Effets secondaires : tremblements et problèmes d’élocution.

« atténuer les symptômes » avec les médicaments.

Question à l’infirmier : que se passe-t-il si une personne normale prend ces médicaments [neuroleptiques sédatifs] ?
Réponse de l’infirmier : « Si vous prenez un quart du traitement vous dormez quelques jours ».

Délires de persécutions

Les infirmiers refusent que nous filmions ce patient en crise, cela pourrait l’exciter.

Docteur Lachaux

« Vous vous faites des idées »

Il est plus dangereux pour lui-même que pour les autres.

Même dans sa chambre il est persécuté par des créatures imaginaires.

Les infirmiers l’attachent avec une camisole.

Chambre de haute sécurité, porte reblindée car un patient a réussi à la casser par coups de pieds.

« Pas de ressorts dans le lit car tout peut être une arme. »

Risques suicidaires quand le patient prend conscience de la gravité de son acte.
Risques de s’auto-mutiler.

15h00, fin de la sieste obligatoire

Tous les infirmiers se sont portés volontaires et touchent une prime de risque de 230 euros par mois.

Pensionnaires libres de circuler dans les couloirs de l’UMD la journée.

Rituel sacré : la pause cigarette. Chaque patient se les paye avec ses économies comme en prison.

4e séjour de Karim (30 ans) à l’UMD.

[1ère coupure pub]

Dans la cour se cotoient des paranoïaques, des pervers, mais surtout des schizophrènes.

Schizophrénie = « incohérence »

16h00 : distribution obligatoire et à heure fixe des médicaments.

On ferme les toilettes lors de la distribution des médicaments pour éviter qu’ils les rejettent dans le trou.

Sur 450 personnes placées en UMD en France, 30 femmes.

Patientes entre 18 et 40 ans.

15 patientes qui se sont auto-mutilées ou qui ont commis des infanticides

« Elles ne sont pas toutes stabilisées. »

Sofia, 23 ans qui a agressé à plusieurs reprises sa famille

« ma mère était à terre, il y avait plein de sang »

Né en Roumanie et adoptée, elle a agressé sa mère adoptive.

Elle a commis des actes violents sur autrui.

Agressive envers les forces de l’ordre.

9 mois de soin.

Atelier cuisine (repas thérapeutique pour améliorer le quotidien) : seulement 5 patientes sur 15 sont considérées aptes à le suivre, les autres sont jugées trop dangereuses.

La violence d’Annick a été canalisée.

« Je buvais, je me taillais les veines »
« Je faisais ça parce que j’entendais des voix dans ma tête »

Les patientes manient couteaux et fourchettes.

« Les chaises sont attachées à la table, c’est la sécurité. »

« On regarde toujours la télévision. »

Brigitte (40 ans) la patiente la plus difficile de l’UMD a les mains toujours attachées.

« Côté caractériel qui la qualifie. »

Elle tient des propos incohérents.

« Elle va dire des choses tristes avec un faciès souriant. »

Elle essaye de frapper un infirmier sans raison.

Patiente qui est depuis beaucoup de temps dans le service.

Les distractions sont rares.

Activités pour éviter que les patientes ne s’abrutissent pas devant la télévision [devant TF1 ?]

Docteur Bernard Lachaux : « troubles du comportement »

Hospitalisation à la demande du prefet.

Noir : « il est très délirant » (« diffluance de la pensée : phrases qui n’ont pas de lien avec la conversation »).

Hugo a saisi le juge des libertés.

Audience : « violences avec armes blanches »
« L’expert préconise le maintien de l’Hospitalisation d’office (HO)
« Vous avez des antécédents psychiatriques depuis 2002 »
Réponse du malade : « Non, depuis plus récemment seulement ».

Les décisions de levée d’HO sont rares.

Chaque mois des experts psychiatres se réunissent en commission pour décider des sorties de l’UMD. Les patients retournent en hôpital ou en prison.

Le patient doit avoir une critique de ses actes et de son délire (pour que son HO soit levée).

Infirmière : « Ce n’est pas une punition ici ».

5 % des malades sortis d’UMD récidivent.

Extraits de JT de TF1 annonçant des faits-divers

« Il se prenait pour Dieu »

Jean-Jacques Auzeill artiste habitué des hôpitaux psychiatriques devenu meutrier.

Artiste ariégeois ayant fait fortune dans les minitels roses.

Manoir transformé en restaurant.

Ensuite il recevait des gens qui se droguaient, avec des chiens…

Il se prenait pour un gourou.

Jean-Jacques menace de passer à l’acte.

« Si vous ne partez pas, je me couperais une phalange »
« Il s’est coupé 7 phalanges »

2001 : premier internement
internements intermittents jusqu’en 2007.

Psychiatre Jean-Christophe Thomas

Maître Eric Puy-Monbrun

En 2007, il se fait expulser du manoir.

Accueilli dans un château par un bénévole.

12 avril 2010 : Jean-Jacques s’en prend à son hébergeur après l’avoir soupçonné d’avoir violer l’une de ses 8 femmes imaginaires.

Bruno l’hébergeur n’a pas avoué le viol (imaginaire).
Il a été tué à coup(s ?) de gourdin.

Au coeur de la polémique, le Docteur Michel Boudet.

[2e coupure pub : pubs pour des jeux vidéos mystiques ou de la musique religieuse ! (vachement ciblé pour les malades qui regarderaient et pour rendre malades encore plus de personnes)]

« Comment le psychiatre a-t-il laissé sortir Jean-Jacques ? »

Jean-Jacques jugé irresponsable, enfermé à l’UMD de Cadillac (près de Bordeaux).

Hôpital Edouard Toulouse, l’un des plus grands hôpitaux psychiatriques de Marseille.

Jérémy, 34 ans, tentative de suicide
« On m’a dit que j’étais bipolaire. »

éducateur : « ce sont des gens refermés sur eux-même ».

Psychiatre : « Si on se soigne, on peut réparer son cerveau. »
« On peut soigner dans la cité » [dans les CMP].

Richard, un habitué de l’hôpital

Psychiatre Marc Laugier

chambres d’isolement appelées « cellules » par les patients.

Chez ce patient, « déstructuration complète du délire contrairement à la paranoïa. »

Passages à l’acte dans la rue.

Psychiatre : « J’ai fait une demande de placement en UMD » mais il n’y a pas de place.

Commentaire de l’animatrice/journaliste plateau en conclusion :

En 20 ans, 50 000 places en hôpital psychiatrique ont été fermées.
4 UMD vont être construites

Le psychiatre Marc Laugier vu dans le reportage est décédé d’un cancer depuis qu’il a été filmé.

Posted in Bouches-du-Rhône, Edouard Toulouse, folie, Lyon, Marseille, paranoïa, Rhône, schizophrénie, télévision, TF1, trouble bipolaire, UMD, Villejuif, Vinatier | 6 Comments »

émission sur Romain Dupuy et les 2 infirmières assassinées par lui

Posted by schizophrenies sur 2010/07/31

1/2

2/2

Posted in Cadillac, Pau | Leave a Comment »

Discours du président Sarkozy sur l’hospitalisation en milieu psychiatrique

Posted by schizophrenies sur 2010/07/10

Posted in Antony, discours, Erasme, France, Hauts-de-Seine, hôpital | Leave a Comment »

Témoignage d’un bipolaire sur un chef de pôle mal formé d’un CMP

Posted by schizophrenies sur 2010/07/09

Lien vers l’article sur le site de Mediapart : De l’importance du chef de pôle dans une petite structure comme les CMP (Centre médicaux-psychologique)

Posted in CMP, Paris, trouble bipolaire | Leave a Comment »

Documentaire sur la schizophrénie : « bord cadre »

Posted by schizophrenies sur 2010/07/09

Interview du réalisateur :

2/4
teaser 3

3/4

4/4

Posted in Bouches-du-Rhône, documentaire, Marseille, Provence-Alpes-Côte d'Azur | Leave a Comment »